Qu’est-ce qu’une IPO (Introduction en bourse) ?

IPO

L’acronyme IPO provient de l’anglais Initial Public Offering. Celui-ci se traduit en français par : introduction en bourse. Il s’agit d’une opération financière par laquelle une société peut entrer sur le marché boursier et ainsi, proposer des actions à de potentiels investisseurs. Cette définition est claire, mais vous souhaitez en savoir plus sur l’IPO ? Découvrez dès maintenant toutes les facettes la concernant, grâce à cet article.

Les différentes IPO existantes

Lorsqu’une société décide d’avoir recourt à une introduction en bourse, 3 possibilités communes s’offrent à elle :

  • L’OPF est la plus populaire pour les sociétés de plus petite taille. Il s’agit de l’Offre à Prix Ferme. Elle permet de garantir un tarif fixe ainsi qu’un nombre prédéfini de titres mis sur le marché. Cette forme d’IPO réduit modérément les risques et offre une certaine stabilité. Si l’opération est couronnée de succès, alors une nouvelle OPF peut être mise en place. Bon à savoir : cette seconde OPF doit voir sa valeur élevée de 5 % à minima.
  • L’OPM est défini par Offre à Prix Minimal. Comme pour l’OPF, le nombre de titres mis à disposition ainsi que leur tarif, sont définis à l’avance. Si l’investisseur le souhaite, il peut acheter une ou plusieurs actions au tarif indiqué ou à un prix plus élevé. Cependant, ce dernier ne peut pas pour autant dépasser de façon démesurée le tarif initial.
  • L’OPO offre aux investisseurs un tarif flexible possédant un seuil minimum et maximum. Il s’agit de l’Offre à Prix Ouvert. En respectant cette marge tarifaire, l’investisseur choisit le prix qu’il est prêt à engager sur ces titres. Une fois toutes les offres saisies, elles sont centralisées puis triées. Les investissements maintenus seront ceux dont le tarif sera équivalent ou supérieur à celui retenu.

Les avantages recherchés lors d’une IPO

La société peut par le biais d’une entrée en bourse, financer ses projets en amont. L’IPO offre la possibilité d’utiliser des capitaux pouvant atteindre des montants conséquents. Il s’agit de la principale pour laquelle les entreprises cherchent à entrer en Bourse.
Cependant, une IPO réussie permet également à l’entreprise de profiter d’autres bénéfices. Par cette démarche financière, elle gagne en notoriété et devient visible d’un plus large public. Indirectement, le fait d’être coté en Bourse peut permettre la croissance du chiffre d’affaires de la société.
De plus, L’IPO permet de diversifier ses ressources financières. Elle peut également servir à renforcer les fonds propres de la société.

Les inconvénients potentiellement engendrés lors d’une IPO

L’entreprise qui souhaite être cotée en bourse doit être prête à afficher une totale transparence auprès de tous. De ce fait, l’accès au marché boursier inclut la mise à disposition toutes les informations financières de l’entreprise. Le détail des relevés de comptes est également requis. À savoir, cela inclut : le chiffre d’affaires, les taxes, les profits. Cependant, gardez en tête que vos potentiels investisseurs souhaitent avant tout être rassurés et constater que votre entreprise est en pleine santé.
De plus, il va de soi que la société présente sur le marché boursier est tenue de respecter les réglementations et lois mises en place par le gouvernement. Pour renforcer la prise en compte de ces dernières, des autorités de contrôle sont mandatées, comme l’AMF en France.
Il est important de noter qu’une IPO engendre des frais. Si le projet de l’entreprise est mal étudié, cette dernière peut se voir obligée de lever nouveaux fonds.
Dernier point non négligeable : l’entrée en bourse peut être une réelle source de stress. L’entrepreneur risque d’en être impacté. Par exemple : lorsque ce dernier n’est pas assez préparé psychologiquement à assister à des écarts de cotations.

La mise en place d’une introduction en bourse pour une société

Plusieurs étapes attendent l’entreprise qui possède l’ambition d’entrer en Bourse.
Dans un premier temps, elle devra s’entourer de professionnels qualifiés pouvant l’aider dans cette nouvelle démarche financière. Parmi ces derniers peuvent être comptés : des banques d’investissement, des avocats, des experts-comptables, des commissaires aux comptes, etc. En plus des collaborateurs cités, la société devra se rapprocher d’un listing sponsor. Le rôle de ce dernier étant de l’informer quant à ses obligations de transparences. Il lui permet également de mettre en œuvre ses publications financières.
Une fois bien accompagnée et informée, la société devra choisir le marché financier sur lequel elle souhaite être introduite, à savoir : Alternex ou Euronext.
Lorsque ce choix est établi, l’entreprise réalise un audit auprès de sa banque d’investissement. Elle devra présenter un dossier solide. Par la suite, l’entreprise accepte le montant unitaire de l’action défini par l’institution financière. Si tout est conforme, la société transmet à une commission d’échange une demande d’enregistrement. Lorsque cette dernière donne son accord, la société peut finalement entrer en Bourse.

Comment un particulier peut participer à une IPO

Pour qu’un investisseur puisse acheter des titres à une entreprise, comme pour toute autre action, il doit être en possession d’un PEA soit Plan d’Épargne en Actions. Celui-ci peut être ouvert auprès d’une banque ou d’un broker en ligne par exemple.
Lorsque le particulier a choisi le montant qu’il souhaite allouer à son PEA, il peut étudier les actions qui lui sont proposées.
Une fois sa décision prise, il peut réaliser un ou plusieurs ordres d’achat en accord avec le tarif préétabli. Si le plan de financement est correctement étudié, cette méthode permet de réaliser des profits et la plupart du temps, de percevoir des dividendes. À noter que même une étude approfondie et minutieuse des marchés financiers et de l’entreprise dont vous souhaitez acheter des actions ne peut garantir avec exactitude le succès de vos opérations financières. Il est nécessaire de prendre en considération que l’investissement boursier comporte des risques, peu importe ce qu’il vous en est dit.

Vous l’aurez compris : l’IPO permet aux sociétés de proposer des actions aux investisseurs sur la bourse. L’introduction en bourse offre de nombreux avantages, tant pour les particuliers que pour les professionnels, mais comporte également quelques inconvénients ou risques.
Pour aller plus loin, n’hésitez pas à vous renseigner sur les options alternatives aux IPO qui existent. À savoir : les ventes aux enchères hollandaises, la prise de contrôle inversée ou encore la cotation en direct.

Posted in IPO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *